Introduction

La notion de « perfection » à propos des femmes n’a fait qu’évoluer aux cours des siècles vers de nouveaux idéaux. La succession des deux guerres mondiales a apporté divers changements importants dans les différentes perceptions du monde. Les femmes accèdent au droit de vote en 1945 et s’émancipent peu à peu du joug de la société. Les années 1960 apportent une succession de prérogatives aux femmes, tels que la liberté de réguler leur maternité avec la législation de la pilule contraceptive en 1967 grâce à la loi Neuwirth ainsi qu’un accès grandissant au monde du travail. La femme fait désormais de plus en plus attention à son apparence : les formes, anciennement appréciées pour leur lien avec la maternité sont de moins en moins recherchées. A cette époque apparait une véritable quête de la minceur pour la première fois, comme en témoigne l’apparition de Twiggy Lawson, le premier mannequin anorexique. Un foisonnement luxuriant de recours pour perdre du poids en tout genre apparaît. Il surgit alors l’arrivée d’un marché autour de la minceur, qui connait une réelle expansion. Nous nous demanderons dans le cadre de notre étude menée au cours des travaux personnels encadrés, comment ce marché s’est-il développé ? Pour cela, nous nous sommes intéressées au jugement que l’on porte sur son corps ainsi que sur son poids au travers du regard des autres, puis sur la commercialisation fluctuante des régimes ainsi que sur l’industrie médicale qui elle aussi est au service de la minceur, enfin notre étude s’est achevée sur la distribution et la communication qui s’opèrent autour de ce marché.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×